Latest News

Lumière Pulsée: l'ANSES met en garde

Suivant le changement de jurisprudence autorisant la pratique de la lumière pulsée (Intense Pulsed Light ou IPL), l’Agence Nationale de Sécurité
Sanitaire (ANSES) suit de près cette pratique.

Dans un communiqué du 6 Septembre, l’ANSES pointe des effets indésirables possibles. Pour prévenir ces risques et mieux protéger la santé des utilisateurs, l’agence recommande d’inscrire ces dispositifs dans un cadre réglementaire adapté.


Aujourd’hui, les niveaux de formation des professionnels amenés à utiliser ces appareils dans le milieu de l’esthétique sont hétérogènes. « De fait, il n’existe à ce jour aucune obligation en la matière, c’est pourquoi l’Agence recommande la construction d’un référentiel de formation spécifique à l’utilisation des appareils » précise Rémi Poirier de l’ANSES.

Pour mieux vous protéger de ces risques, ESTHEGIS propose un produit d’assurance dédié.

ESTHEGIS, l’assurance des esthéticiennes !